WILDLIFE (work in progress)

« Camarades, est-ce que ce n’est pas clair comme de l’eau de roche ? Tous les maux de notre vie sont dus à l’Homme, notre tyran. Débarrassons-nous de l’Homme, et nôtre sera le produit de notre travail. C’est presque du jour au lendemain que nous pourrions devenir libres et riches. A cette fin, que faut-il ? Eh bien, travailler de jour et de nuit, corps et âme, à renverser la race des hommes. C’est là mon message, camarades. Soulevons-nous ! »

George Orwell, Animal Farm


Le couple de Brimscombe

Depuis plusieurs semaines, les habitants de Brimscombe, un petit village de l’ouest de l’Angleterre, sont confrontés à des attaques d’oiseaux. 

Plus précisément, ils sont la cible d’un couple de cygnes déchaînés. Ces animaux sauvages dégradent les pelouses, prennent en chasse les cyclistes et le facteur, crèvent les pneus des voitures et ont même attaqué un enfant. Certains résidents craignent ainsi de sortir de chez eux, de peur de tomber dans une embuscade aviaire.

Les comportements agressifs de ces oiseaux s’expliqueraient par le fait qu’ils cherchent à conquérir un territoire, avant de se reproduire.


Le cerf de Oak Glen Road

Dans la nuit du 17 septembre 2016, Ellen Sager, a percuté un cerf avec son 4×4 GMC sur une route du comté de Howell, dans le New Jersey. Après qu’Ellen Sager ait stoppé son véhicule sur le bord de la route et ouvert la portière, le cerf s‘est rué à l’intérieur du véhicule et s’en ai violemment pris à la conductrice.

La scène a été enregistrée par la caméra embarquée d’un véhicule de police présent sur les lieux.
Le Département de police de Howell a déclaré qu’un de ses officiers circulait sur Oak Glen Road en répondant à un appel, lorsqu’il a vu un cerf traverser la route devant lui, pénétrer dans l’habitacle et attaquer une automobiliste à l’arrêt.

Ellen Sager, qui à été blessée au genou à la suite de l’ltercation à déclaré : «Il était déterminé à entrer dans cette voiture. Il était en colère. Il était fou», at-elle dit. «Oui, il essayait d’entrer, de me chercher».

Le cerf s’est rapidement enfuit mais est mort quelques minutes plus tard des suites de ses blessures.


Le bison de Disneyland

Un bison a semé la panique cet après-midi au Disney-Village, dans le parc d’attractions Disneyland Paris (Seine-et-Marne), n’occasionnant que des dégâts matériels. « Un des bisons du spectacle Wild West Show s’est échappé alors qu’il devait être transféré vers la province, confirme-t-on à la direction d’EuroDisney, la société exploitante des parcs. Nos équipes sont intervenues en délimitant une zone de sécuritél. »

Le bison – animal doté d’une très mauvaise vue mais dont le poids peut atteindre une tonne, ce qui lui confère une puissance redoutable – a foncé dans les coulisses du site, aux alentours de la Disney Event Area, avant de rejoindre le lac artificiel. Là, il a plongé et rejoint l’autre rive. Il a été récupéré par le personnel au sortir de l’eau, juste devant l’hôtel New York.

Le secteur situé entre l’artère principale du Disney Village et les hôtels du parc a été fermé le temps de l’intervention, tandis que les visiteurs ont été confinés dans les hôtels ou le reste du Disney Village.


Le singe de Giratu

Un singe a provoqué une panne d’électricité qui a touché tout le Kenya mardi matin, en chutant sur un transformateur électrique à Gitaru (centre), a expliqué dans un communiqué KenGen (Kenya electricity generating company), le plus gros producteur d’électricité du pays.

«A 11h29, un singe a grimpé sur le toit de la station hydroélectrique de Gitaru avant de tomber dans le transformateur. La chute a entrainé la surcharge des autres machines et la perte de plus de 180 mégawatt dans la station, ce qui a déclenché une panne nationale», a détaillé KenGen.

«Les installations de KenGen sont sécurisées par des barrières électriques pour éloigner les animaux sauvages. Nous regrettons cet incident isolé et la société examine des solutions pour encore améliorer la sécurité sur nos différents sites», s’est excusé KenGen.

Quant au singe, il a survécu à sa chute.


L’ours de Colorado Springs

Derrière le restaurant Edleweiss à Colorado Springs (Colorado, Etats-Unis), une maman ours a volé des conteneurs. La scène s’est produite deux fois aux alentours de minuit, l’ours ne s’est pas contenté de fouiller dans les poubelles mais a volé le conteneur en le faisant rouler. La scène a été filmée par l’une des caméras de vidéosurveillance de l’établissement, mercredi 31 juillet.

Peu avant minuit, l’ursidé d’environ 1,80 m de haut s’est dirigé vers l’une des poubelles, entreposées à l’arrière de l’établissement. Il s’est dressé sur ses pattes arrière, a soulevé le couvercle d’un coup de museau et a inspecté le contenu du conteneur à ordures. Puis, après quelques instants d’hésitation, a décidé de partir avec la poubelle à roulettes, plutôt que d’en déguster le contenu sur place.

L’animal n’en est pas à sa première visite à l’Edelweiss. Et il a également fouillé dans d’autres poubelles du voisinage. Le patron du restaurant a déjà prévu d’attacher ses poubelles avec des chaînes, pour décourager ce visiteur indésirable.


Les moutons de Qinhuangdao

Le 27 octobre 2017, des images choquantes de vidéosurveillance, capturées dans la province du Hebei en Chine, montrent le moment où un camion percute de plein fouet des automobilistes qui étaient sortis de leurs voitures après avoir évité des moutons sur une autoroute en périphérie de la ville de Qinhuangdao.

Dans la vidéo, une voiture freine soudainement pour éviter trois moutons qui traversent l’autoroute et provoque un carambolage entre trois voitures.

Quand les automobilistes sortent de leurs véhicules, ils sont percutés par un camion lancé à toute allure.

Quatre personnes ont été tuées et l’incident fait l’objet d’une enquête.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *